Ochain Energie

Biométhanisation agricole d’Ochain

En décembre 2015, Condroz Énergies Citoyennes a décidé de participer au projet de biométhanisation à Ochain (Clavier), aux côtés d’une autre coopérative citoyenne (Émissions zéro), d’un agriculteur local (Grégory Racelle) et d’une entreprise liégeoise de co-génération (Coretec).

Le développement de l’éolien et du photovoltaïque  en Wallonie, sources intermittentes d’énergie, nécessite d’autres sources d’énergies plus constantes  pour lisser l’alimentation du réseau électrique.

La biométhanisation agricole en fonctionnant  8200 heures par an non-stop répond à cet enjeu.

La centrale de biométhanisation d’Ochain Énergie

Les travaux ont commencé en été 2016 et l’unité est opérationnelle depuis le 6 mai 2017 pour la production d’électricité.
La centrale de biométhanisation agricole et citoyenne d’Ochain Energie fournit de l’électricité renouvelable grâce à un alternateur de 600 kW (vendue à COCITER / Elexys) et alimente un réseau de chaleur, utilisé en grande partie pour assurer le chauffage d’une maison de repos à proximité.
Elle permet d’éviter l’émission de CO2, en évitant l’achat d’engrais et crée localement et durablement 7 emplois (directs et indirects)

Biométhanisation

C’est un processus naturel. Quel est son principe ?

Matière organique: Fumier, déchets de taille, feuilles, pelouse, paille ...
Matière organique: Fumier, déchets de taille, feuilles, pelouse, paille …

La biométhanisation consiste à faire dégrader des matières organiques (principalement des déchets agricoles) par l’action combinée de plusieurs communautés de bactéries anaérobiques (qui vivent en absence d’air et donc d’oxygène) à une température maintenue à 37°c.. Ce processus produit un biogaz, qui est ensuite transformé en électricité et en chaleur par une unité de cogénération. L’électricité produite est alors revendue et distribuée pour alimenter près de 1500 ménages, tandis que l’énergie thermique (eau chaude) est utilisée pour chauffer les bâtiments et l’eau sanitaire de gros consommateurs.

Château d'Ochain
Château d’Ochain

Ochain Energie fournira en chaleur entre autres le Château-Home d’Ochain.

.

Digestat

Après la phase de production de gaz, on récupère le digestat qui est valorisé comme fertilisant agricole de haute valeur.

Ce digestat a les propriétés suivantes : pas d’odeur du fait de la digestion des matières organiques dans le méthaniseur, une valeur fertilisante améliorée car l’azote se retrouve sous forme ammoniacale, plus facilement assimilable par les plantes, et des germes pathogènes réduits grâce à l’hygiénisation.

Émissions de CO2

    • Vu la transformation des déchets et effluents d’élevage en engrais de qualité sans odeur, la biométhanisation agricole permet de se passer d’achats d’engrais, sachant qu’une tonne de pétrole est nécessaire pour produire une tonne d’engrais azoté et que la synthèse de ces engrais chimiques passe par la production du protoxyde d’azote (N2O) 300 fois plus actif dans le réchauffement climatique que le CO2.
    • Cette production d’engrais de qualité permet d’économiser plus de 4.000 tonnes de CO2 / an.
    • La combustion de biogaz issu de la biométhanisation n’accroît pas l’effet de serre, car la pousse de la récolte suivante absorbe la même quantité de CO2 (indispensable à la photosynthèse).
  • Le home consomme 140000 litres de mazout par an pour le chauffage et les eaux sanitaires. Un échangeur de chaleur est installé dans le château et relié au circuit biomasse. Ceci évite 420 tonnes de CO2/an.

Pour plus d’informations sur la biométhanisation, voir la thématique biométhanisation sur le site de Valbiom.